Se soigner avec les huiles essentielles

Les huiles essentielles hormone-likes

Définition

Les huiles essentielles dites hormone-like aident à équilibrer nos hormones.
Elles sont pour cela fréquemment utilisées dans le cadre d'une régulation hormonale (ménopause, troubles du cycle).

On distingue deux types de plantes hormone-like :

les plantes oestrogene-like (ou phyto-oestrogène)
Ces plantes contiennent des oestrogènes d'origine végétale qui ressemblent à nos hormones. Mais leur action est bien plus faible que nos propres hormones ou que les hormones de synthèse que l'on peut retrouver dans la pilule ou le traitement pour la ménopause THS.

Ce qui les rend intéressantes :
- elles améliorent notre taux de cholestérol.
- Elles calment les bouffées de chaleur.
- Elles diminuent la sécheresse vaginale.
- Elles régulent le système nerveux et sont antidéprimes.

Attention : ce n'est pas parce que les plantes oestrogene-like sont naturelles qu'elles sont sans danger.
Elles sont interdites chez les femmes ayant souffert ou souffrant de cancer hormono-dépendant. Elles sont également contre indiquées en cas de mastose ou de pathologies liées à une contre indication d'oestrogènes.


Les plantes progestérone-like (ou phyto-progestérone ou plantes progestéroniques)
Elles présentent un intérêt en période de ménopause lorsque le taux de progestérone chute, entrainant ainsi un déséquilibre entre les deux hormones féminines : progestérone et oestrogène.


Certaines plantes ne possédent ni phyto-oestrogène ni phyto-progesterone mais elles ont toutefois une action hormonale. On citera l'huile d'onagre et l'huile de bourrache .

Les molécules responsables

Sclaréol (disterpènes)
Anéthol (ethers)
Viridiflorol (alcool sesquiterpènique)
Cédrol (alcool sesquiterpènique)

Les huiles essentielles hormone-likes

Parmi les huiles essentielles phyto-oestrogènes, nous pouvons citer :
- celles qui contiennent du sclaréol comme la sauge sclarée
- celles qui contiennent du trans-anéthol : fenouil doux et anis vert
- celles qui contiennent du cédrol : cyprès toujours vert, cèdre de Virginie
- celles qui contiennent du viridiflorol : sauge officinale, niaouli

Parmi les huiles essentielles progestérone-like on trouve la marjolaine à coquille, la mélisse et le romarin verbénone.

On peut aussi citer des plantes phyto-progestérones telles que le serpolet, le thym et la verveine.

En savoir plus sur la toxicité des huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent également être toxiques :

- par voie cutanée : dermocaustique , irritante, photosensibilisante, allergisante

- au niveau du foie : hépatotoxique

- pour le système nerveux : épileptique, neurotoxique

- au niveau hormonal : hormone-like, abortive

Avez vous aimé cette page ? Partagez la...