Se soigner avec les huiles essentielles

Les huiles essentielles hépatotoxiques

Définition

Certaines huiles essentielles sont hépatotoxiques. Elles ont un effet nocif sur le foie.

Elles sont réservées exclusivement à l'adulte.

Elles sont interdites chez l'enfant, les femmes enceintes et les personnes atteintes de pathologies hépatiques : cirrhose, hépatite, intolérance au paracétamol, insuffisance hépatique.

Afin d'éviter l'effet toxique sur le foie, prenez ces huiles sur une courte période (5 jours) et à faible dose.

Les molécules responsables

Phénols : carvacrol ; eugénol ; thymol : ils sont toxiques à dose élevée.

Pulégone : (cétone) : elle pertube la métabolisation des autres substances traitées par le foie et provoque une toxicité hépatique même à faible dose. A utiliser seulement sur avis médical.

Menthol (alcool monoterpènique) : les huiles essentielles riches en menthol peuvent provoquer des jaunisses. Elles sont interdites chez l'enfant de moins de 7 ans.

Cinnamaldéhyde (aldéhyde aromatique)

Les huiles essentielles hépatotoxiques


Anis vert
Cannelier
Fenouil
Giroflier
Menthe des champs
Menthe poivrée
Origan vulgaire
Sarriette des montagnes
Thym à thymol

En savoir plus sur la toxicité des huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent également être toxiques :

- par voie cutanée : dermocaustique , irritante, photosensibilisante, allergisante

- au niveau du foie : hépatotoxique

- pour le système nerveux : épileptique, neurotoxique

- au niveau hormonal : hormone-like, abortive

Avez vous aimé cette page ? Partagez la...