Se soigner avec les huiles essentielles

Précautions d'emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles : pour qui ?


Par mesure de précaution les huiles essentielles sont interdites durant la grossesse ou l'allaitement et chez les personnes épileptiques ou allergiques ou souffrant d'ulcères d'estomac.

Pour les enfants, se référer à nos fiches où la posologie et la voie d'administration sont indiqués en fonction de l'âge de l'enfant.

Par exemple, les huiles essentielles sont à manier avec précaution chez l'enfant de moins de 3 ans. Par voie cutanée seules les huiles de Bois de Hô et le petit grain bigarade seront autorisées, après un test cutané et diluée. Pour la voie olfactive, on peut utiliser la mandarine et l'orange douce. La voie orale est interdite.

Par voie orale, toutes les huiles essentielles sont interdites chez l'enfant de moins de 7 ans.

Jamais d'huile essentielle sur un chat sauf sur une zone où il ne peut pas se lécher (la nuque).

Les précautions d'emploi des huiles essentielles


- Utiliser des huile essentielle de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marque réputée.

- Ne pas laisser le flacon à portée des enfants.

- Une interaction avec un médicament est toujours possible. Demander conseil à votre pharmacien.

- Ne jamais injecter par voie intraveineuse ou intramusculaire.

- Ne jamais appliquer même diluée dans les yeux.

- Ne pas appliquer d'huiles essentielles pures dans le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales. Les diluer au préalable.
Pour le nez, diluer 2 gouttes d'huile essentielle dans 4 gouttes d'huile végétale. Tremper un coton dans ce mélange et insérer le coton dans le nez (en cas de saignement de nez).
En cas d'otite, même principe : placer le coton imbibé dans l'oreille. Mais il est préférable et tout aussi efficace de se masser autour de l'oreille avec le mélange huile essentielle huile végétale.

- Pour la voie orale déposer toujours votre huile essentielle sur un support (miel, sucre, pain, comprimé neutre) avant de l'absorber.

- Ne jamais mettre une huile essentielle pure dans votre tisane ou votre thé ou un verre d'eau car elle ne se mélange pas à l'eau. La déposer auparavant sur un sucre ou du miel.

- Ne jamais faire fonctionner un diffuseur pendant le sommeil. Diffuser dix minutes avant le coucher.
Ne diffusez pas des huiles qui pourraient provoquer une réaction forte : celles qui contiennent des cétones : lavande aspic, menthe poivrée, romarin verbénone, immortelle...
Consultez nos fiches avant utilisation.

- Attention aux risques d'allergie ou de sensibilisation.
Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes : ce sont toutes les essences naturelles (citron, mandarine, pamplemousse, orange, bergamote) ainsi que l'estragon.
Après leur application éviter l'exposition au soleil pendant au moins 4 heures sous peine d'avoir des taches brunes.

En cas d'allergie ou avant d'utiliser une nouvelle huile essentielle appliquer 2 gouttes au pli du coude et attendre 30 minutes pour vérifier l'absence de réaction.

Attention même naturelle, les huiles essentielles peuvent être toxiques si vous ne respectez pas le dosage et les conditions d'utilisation.

Bien réagir en cas d'accident avec une huile essentielle


En cas de projection dans l'oeil, rincer l'oeil avec une coton imprégné d'une huile végétale (olive, noisette...) (surtout ne jamais rincer avec de l'eau).

Idem en cas de contact accidentel avec les muqueuses sensibles (nez, conduit auditif, organes génitaux).

En cas d'ingestion accidentelle, appeler le centre anti poison. Surtout ne pas faire vomir sous peine d'irriter l'oesophage.

Dans tous les cas bien se laver les mains avec du savon après utilisation pour éviter toute irritation en se frottant les yeux.

Avez vous aimé cette page ? Partagez la...